Réponses à un musulman

Le paraclet

L'évangile annonce-t-il Mohammed?
Qu'est ce que le Paraclet?

 

Le Coran affirme que l'évangile annonce la venue du prophète Mohammed (dans les sourates 7 : 157 et 61 : 6). Comme aucun texte de l'évangile ne confirme cette affirmation les musulmans accusent les chrétiens d'avoir falsifié l'évangile (Nouveau Testament), ou essaient de trouver un texte qui fasse quand même l'affaire.

Le texte de l’Injil (Jean 16 : 7) qui parle du Paraclet est ainsi retenu par de nombreux musulmans comme faisant référence à la prophétie sur Mohammed dont parle le Coran.

Le mot grec paraklétos est rendu paracletou consolateur ou défenseur dans les traductions de la Bible. Mais Certains musulmans affirment que ce mot "paraclet" (paraklétos) devrait se lire périklytos.

Périklytos se traduit glorieux (ce qui pourrait se réfèrer à Ahmed, qui tout comme le nom Mohammed, signifie « le loué ») tandis que paraklétos veut dire conseiller ou avocat.

LA LANGUE GRECQUE CONFIRME PARAKLETOS

En hébreu et en arabe, il y a lieu de débat lorsqu’un texte n’est pas vocalisé. Que voulait dire l’auteur ? Mais dans un texte en grec toutes les voyelles sont clairement écrites. Ce débat est donc anachronique: il est facile de consulter des manuscrits historiques antérieurs à l'islam. Pas un seul n’emploie l’orthographe périklytos. Tous utilisent le mot paraklétos. En fait, le mot périklytos ne se trouve même pas dans la Bible.

QUI EST DONC LE PARACLET?

Le musulman qui lit le verset dans l'évangile en Jean 14 : 16 se trouve face à un dilemme. Car ce texte dit : « Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, (paraklétos) afin qu’il demeure éternellement avec vous. » Celui qui lit ce verset ainsi que Jean 16 : 7, mais ne les étudie pas dans leur contexte, ne peut pas les comprendre. Il est toujours dangereux de sortir un verset ou un texte hors de son contexte, quel que soit le livre en question. Mais s’il lit au-delà de Jean 14 : 16 et 16 ; 7, il verra que Jésus prédit en détail la venue et l’identité du paraklétos.

 

 

D’après le contexte de l’Evangile selon Jean chapitres 14 et 16, Jésus dit que le paraklétos n’est pas un être humain :

 

 

 

· 14 : 16 – « afin qu’il demeure éternellement avec vous ». Or un être humain ne vit pas éternellement.

 

·14 : 17 - « l’Esprit de vérité ». Or un être humain n’est pas un esprit.

 

· 14 : 17 – «… le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point ». Or un être humain est visible.

 

· 14 : 17 « il sera en vous ». Or un être humain ne peut pas être en quelqu’un.

 

 

 

Jésus dit que la mission spécifique du paraklétos sera de témoigner de Jésus :

 

 

 

· 14 : 26 « le consolateur, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom (celui de Jésus)».

 

· 14 : 26 « vous rappellera tout ce que je (Jésus) vous ai dit ».

 

· 16 : 14 « Il me (Jésus) glorifiera ».

 

 

 

Jésus dit que le paraklétos est un esprit :

 

 

 

· 14 : 17 « l’Esprit de vérité ».

 

· 14 : 26 « le consolateur, l’Esprit Saint ».

 

De qui parle cette phrase « un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous » ? Voir 1 Jean 2 : 1 « Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste. »

 

LE PARACLET EST LE SAINT ESPRIT QUI EST VENU 50 JOURS APRES PAQUES

Le contexte nous montre clairement qu’aucun prophète ni être angélique ne peut être le paraklétos. Considérez ceci : il sera avec les disciples de Jésus éternellement, il ne sera ni visible, ni connu mais vivant dans le croyant. Il rappellera le croyant de tout ce que Jésus a fait et il rendra gloire à Jésus. Le Saint Esprit de Dieu, que Jésus appelle le paraklétos, n’est-il pas le seul qui peut faire tout cela ?

 

 

 

 

Dans le premier chapitre du livre des Actes dans le Nouveau Testament, Jésus promit de nouveau la venue du paraklétos. Il parla ainsi juste avant son ascension au ciel après sa résurrection d’entre les morts. « Comme il se trouvait avec eux, (les disciples) il leur recommanda de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’attendre ce que le Père avait promis, ce que je vous ai annoncé, leur dit-il ; Jean a baptisé d’eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint Esprit. » Actes 1 : 4,5. Il est évident que ce consolateur dont parle Jésus, n’est autre que le Saint Esprit qui est venu en puissance dix jours plus tard au jour de la Pentecôte (mot qui signifie 50 jours).

 

 

 

« Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d’eux. Et ils furent tous remplis du Saint Esprit… » Actes 2 : 1-4.

QU’EN EST-IL DONC DE LA PREDICTION ?

 

Cher(e) ami(e), à la lumière de ce que nous venons de dire, nous sommes bien obligés de conclure que Mohammed ne peut-être le consolateur dont il est question dans Jean 14 : 16 et 16 : 7. Y a-t-il alors une prédiction de la venue de Mohammed dans l’Injil ou la Taurat ? Où donc est-il fait mention de Mohammed alors ? Nous-mêmes n’avons trouvé aucune mention de lui, même après une étude approfondie de toute la Bible. Ne voulez-vous pas lire et étudier à votre tour l’Injil pour vous assurer par vous-même s’il y a une prédiction ou non de Mohammed dans l’Injil ?

  • facebook

© 2018, Christ4muslims

Cette mission regroupe des laïcs catholiques missionnaires spécialisés dans la mission auprès des musulmans qui portent à cœur l'annonce de la Bonne-Nouvelle de l'Evangile aux musulmans. Contactez-nous afin de vous mettre en contact avec un frère près de chez-vous. Vous pouvez-nous contacter en toute anonymat et en toute confidentialité afin que nous vous aidions dans votre recherche.