Réponses à un musulman

LES MANUSCRITS dE LA BIBLE

La situation du Nouveau Testament (NT) est sans comparaison avec celle de l’AT. Le NT a été rédigé en grec et celui-ci nous est parvenu sur des papyri et des parchemins, même si les originaux « ont très certainement tous été écrits sur papyrus »6. Le NT a pour lui environ 5600 manuscrits complets ou fragmentaires du texte. De plus, celui-ci est cité chez les Pères de l’Église, les écrivains chrétiens des premiers siècles, tant et si bien que ces citations permettraient à elles seules de reconstituer l’intégralité du texte du NT ! Prenons un texte de la même époque comme point de comparaison : nous ne disposons que de 50 manuscrits de la Guerre Juive de l’historien Flavius Josèphe. Le NT est démesurément bien attesté par rapport à n’importe quel autre écrit de l’Antiquité.

Le premier fragment retrouvé du NT remonte au début du IIe siècle. Celui-ci contient plusieurs versets du chapitre 18 de l’Évangile selon Jean, l’écart entre l’original et ce manuscrit est donc de moins d’un demi-siècle7. Des papyrus du IIIe siècle couvrent quant à eux des chapitres entiers. Les premiers manuscrits complets datent du IVe siècle et sont séparés de l’original par à peu près 250 ans. Le NT a lui aussi été à cette époque traduit dans d’autres langues telles que le latin, le syriaque, le copte et l’arménien, facilitant ainsi sa propagation, et nous donnant d’autres points de comparaison pour l’établissement du texte.

Tout comme les manuscrits de l’AT, ceux du NT ne sont évidemment pas exempts de variantes. Mais « pour la très grande majorité, [celles-ci] sont mineures et n’influent guère sur le sens du passage »8. Dans le cas du NT, les Bibles actuelles reflètent le choix d’une édition « éclectique », ce qui signifie que pour chaque variante, des spécialistes de critique textuelle on sélectionné le texte à retenir selon eux en tenant compte des différentes versions, de leur nombre et de leur ancienneté. Quelques rares passages (Matthieu 17.21, 18.11 ; Marc 16.9-20 ; Jean 5.3b-4, 7.53-8.11) ont été retirés de certaines versions de la Bible ou apparaissent entre crochet car il y a de bonnes raisons de croire qu’ils ne faisaient pas partie du texte original.

La réalité est plus complexe que l’illusion d’un texte unique et invariable. Il n’y a cependant pas de raison de douter du contenu d’ensemble de la Bible. Les éditions actuelles de la Bible sont réalisées par d’excellents scientifiques qui jouent le jeu de la transparence en proposant des notes explicatives dans les Bibles dites « d’étude ». La multiplicité et la fiabilité des manuscrits de la Bible est plus importante que pour aucun livre de l’Antiquité.

Antony Perrot

Il est impossible de résumer le nombre de manuscrits et son histoire étant donné le nombre très élevé de parchemins qui existent encore à présent. Mais pour vous donner une idée, si l'on compare les sources du Nouveau-Testament avec les auteurs littéraires anciens, nous possédons 1000 fois plus de traces du Nouveau-Testament que pour les oeuvres d'auteurs anciens qui n'ont jamais été contestés. 

Pour une étude plus approfondie voir par exemple un article très complet avec la liste et les dates sur:

http://www.info-bible.org/histoire/manuscrits.htm

  • facebook

© 2018, Christ4muslims

Cette mission regroupe des laïcs catholiques missionnaires spécialisés dans la mission auprès des musulmans qui portent à cœur l'annonce de la Bonne-Nouvelle de l'Evangile aux musulmans. Contactez-nous afin de vous mettre en contact avec un frère près de chez-vous. Vous pouvez-nous contacter en toute anonymat et en toute confidentialité afin que nous vous aidions dans votre recherche.